statistique peur de l avion

Vous vous êtes déjà demandé si vous étiez le seul à éprouvez de l’angoisse lorsque vous montez dans un avion ? Statistiquement, la peur de l’avion est une des phobies les plus répandues et gâche les voyages d’un très grand nombre de nos compagnons de bord. Chiffres à l’appui, cet article fait le point pour savoir qui sont les phobiques de l’avion, en France et dans le monde.

Les statistiques mondiales de l’aviophobie

Vous êtes loin d’être le(la) seul(e) à éprouver des angoisses dès que l’heure d’embarquement approche ! Selon tous les sondages, la peur de l’avion concerne un nombre extrêmement important de concitoyens, qu’ils soient de grands voyageurs ou qu’ils évitent soigneusement les aéroports.

Selon l’association internationale du transport aérien (IATA), environ 20% des voyageurs ressentent un degré plus ou moins élevé de peur. Parmi eux, un cinquième (soit 4% du total) va jusqu’à ressentir de la phobie, de quoi rendre l’idée même d’un voyage en avion insupportable.

Les chiffres sont légèrement inférieurs aux Etats-Unis, où le transport aérien est encore plus courant qu’ailleurs (45% des adultes y ont pris au moins un avion en 2015). Selon un sondage de Boeing datant de 2010, environ 17% des américains ressentent de la peur en avion.

Les chiffres de la peur de l’avion en France

Selon un sondage IFOP datant de 2015, 34% des français déclarent avoir parfois peur d’un accident lorsqu’ils prennent l’avion. Ces chiffres élevés restent stables sur le long terme, y compris après une catastrophe aérienne, puisqu’ils étaient 35% en 2005.

Selon le même sondage, les voyageurs peuvent aussi appréhender des évènements encore plus rares. En 2015, 24% des français avaient peur d’un attentat ou d’un détournement d’avion. Enfin, 16% avaient peur de survoler une zone de guerre.

Les français sont tous égaux devant la peur de l’avion, qui touche toutes les catégories de la population. D’après l’IFOP, elle concernerait 30% des hommes et 37% des femmes. Les jeunes sont légèrement plus concernés : 42% des moins de 35 ans appréhendent l’avion, contre 30% des plus de 50 ans. En revanche, il y a peu de différences en fonction du niveau d’études ou de l’origine géographique.

L’avion, toujours considéré le moyen de transport le plus sûr par les français

Qu’ils arrivent à contrôler cette peur ou pas, les français restent persuadés que l’avion est bien plus sûr que les autres modes de déplacement. Toujours selon l’IFOP, 41% des interrogés pensent que l’avion est le moyen de transport le plus sûr, ce qui le place en deuxième position juste derrière le train (46% des interrogés).

Le transport aérien se place – à raison – loin devant la voiture, considérée comme plus sûre par 13% des interrogés.

Enfin, si la peur de l’avion est assez largement irrationnelle, elle est loin d’être une fatalité. En stage physique ou en e-learning, les méthodes pour la combattre affichent d’excellents résultats. C’est ce qu’annonce British Airway, dont les stages ont traité plus de 50.000 personnes en 30 ans avec un taux de réussite de 98%. Idem pour l’e-learning où Fofly est spécialisé, avec un taux de réussite qui atteint 95% des participants.